Examen syntaxique des séries verbales du baoulé-n’zikpli à l’aune de la grammaire générative

Cet ouvrage est le fruit de quatre années de labeur. J’en dois la réalisation
d’abord à ma chère et tendre épouse Dr KANGA Akissi Agnès-Danielle, à
mes collègues et frères Professeurs ABOA Alain, Docteur KALLET Abreham. J’exprime tout spécialement ma reconnaissance à l’ensemble de mes collègues Enseignants-Chercheurs et Chercheurs de l’Institut de Linguistique d’Abidjan et du Département des Sciences du Langage pour leur collaboration, leur soutien et leurs conseils précieux.

Mes remerciements s’adressent enfin à M. SANOGO S. de l’Institut de Géographie Tropicale de l’Université F.H.B. de Cocody et à mes informateurs principaux en particulier mesdames KOUAKOU Akissi Olga et KOUASSI Affoué Agnès qui se sont prêtées à de longues séances d’interrogation me permettant ainsi de constituer mon corpus et de l’affiner.

Traitement de l’Agni, langue kwa de côte d’ivoire, à partir de la grammaire générative

Cet ouvrage est l’aboutissement de cinq années de labeur. J’en dois la réalisation d’abord à ma chère et tendre épouse Dr KANGA Akissi Agnès Danielle.

Mes remerciements s’adressent, par ailleurs, à mes chers collègues et aînés les professeurs KOUADIO N’guessan Jérémie, anciennement Doyen à l’UFR Langues, Littératures et Civilisations, AHOUA Firmin et BOGNY Yapo Joseph ; à mes collègues et frères Professeur ABOA Alain et Docteur KALLET Abream. Je formule tout spécialement ma reconnaissance à l’ensemble des mes collègues Enseignants-Chercheurs et Chercheurs de l’Institut de Linguistique d’Abidjan et du Département des Sciences du Langage pour leur collaboration, leur soutien et leurs conseils avisés.

Mes remerciements vont enfin à mes informateurs qui se sont prêtés à de longues séances nous permettant ainsi de recueillir et d’affiner nos corpus.

Les langues mandé de Côte d’Ivoire : entre théorie et pratique

Cet ouvrage est le fruit de sept années de labeur. Il aura été le chantier le plus colossal, le plus complexe mais également le plus passionnant. Il s’est nourri des fibres des robustes théories de la linguistique générative actuelle, en l’occurrence le programme minimaliste, l’optimalité et la morphologie distribuée et/ou distributionnelle à travers l’hypothèse gabaritique. J’en dois la réalisation d’abord à ma chère et tendre épouse Dr KANGA Akissi Agnès Danielle.

Mes remerciements s’adressent ensuite à mes chers collègues et aînés les Professeurs KOUADIO N’Guessan Jérémie, anciennement Doyen de l’UFR Langues, Littératures et Civilisations, YAGO Zakaria, AHOUA Firmin et BOGNY Yapo Joseph et aux Docteurs KIPRE Blé François, SANGARE Aby. Ma reconnaissance va, par ailleurs, à mes collègues et frères Professeur ABOA Alain et Docteur KALLET Abream. J’exprime tout spécialement ma reconnaissance à l’ensemble de mes collègues Enseignants Chercheurs et Chercheurs de l’Institut de Linguistique d’Abidjan et du Département des Sciences du Langage pour leur franche collaboration, leur soutien constant et leurs précieux conseils.

Mes remerciements s’adressent enfin à mes informateurs principaux et occasionnels originaires des pays Gouro, Wan, dioula et dan qui se sont prêtés à de longues séances d’interrogation me permettant ainsi de constituer mon corpus et de l’affiner.

Actes du colloque

Actes de colloque: “Ahmadou KOUROUMA, un écrivain total”

1- « Création, langue et discours dans l’écriture d’Ahmadou KOUROUMA » Etudes réunies par BOHUI Djédjé Hilaire Maître de Conférences en Grammaire et Linguistique en Français

2- « Approches interculturelles de l’œuvre d’Ahmadou Kourouma » Etudes réunies par DIANDUE BI Kacou Parfait Maître de Conférences en Littérature Générale et Comparée