Penser la forme, écrire le fond

Ecrits N’ZASSA

1- « Représentation sociale du politique et trajectoire sociale des acteurs des espaces publics informels. » Par N’Guessan Julien ATCHOUA / César Léonce Koffi EBEN-EZER, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )


2- « Zouglou et stéréotype de la femme : une approche par le dialogisme » Par Alain DIASSE (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)


3- « Putrescence et (de)structuration : éléments de figuration du chaos dans les fictions des guerres subsahariennes des années 1990 » Par DOBE Dago Augustin (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)


4- « Représentation du dynamisme de l’interaction des langues nationales et du français au Burkina-Faso » Par DIALLO Adama, CNRST/INSS, Ouagadougou


5- « La satire dans un texte de réjouissance, les BIE BI MBOM : dérives et désocialisation du couple dans les cérémonies de mariages chez les fang du Gabon » Par Gyno Noël MIKALA ( CENAREST / IRSH, Libreville )


6- « Analyse de contenus de sites web de communes du district d’Abidjan » Par Raymond Kouassi KRA ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )


7- « Discrimination positive et qualité de l’enseignement : quels défis ? » Par Madeleine KONKOBO-KABORE, INSS/CNRST


8- « Impacts socio-économiques de l’aménagement du barrage de ZIGA sur les populations déplacées » Par NAKOULMA Goama Arouna, Burkina Faso


9- « Sauvegarder l’identité culturelle des langues dominées » Par Rozita ILANI, (Université Azad Islamique d’Arak – Iran)


10- « Eau et oralité en Afrique subsaharienne de la tradition à la modernité » Par Vincent OUATTARA, (Université de Koudougou, Burkina Faso)


11- « Réconciliation en COTE-D’IVOIRE : politique-fiction ou rhétorique performative d’un échec annoncé ?» Par DIANDUÉ Bi Kacou Parfait( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )


12- « Pourquoi apprendre les langues étrangères ? La réponse d’un chat qui avait appris à aboyer » Par DJANDUE Bi Drombé, (Lycée Moderne GKR de Sassandra)


13- « L’écriture de soi : les mémoires d’A. HAMPATE BA » Par ASSI Diané Véronique(Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)


14- « Le crépuscule de l’homme de Flore HAZOUME, un récit entre écriture du réalisme et de l’utopie » Par COULIBALY Moussa(Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)


15- « Identité du sujet et appréciation narrative dans temps de chien de P. NGANANG » Par Pierre Ndemby Mamfoumby, (Chercheur, IRSH – Gabon)


16- « Jeu de positionnement et de ‘‘GATE-GATE’’ au 2e tour des élections présidentielles ivoiriennes 2010 à travers les unes des quotidiens notre voie, le temps, le patriote et le nouveau réveil » Par Philippe IBITOWA( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )


17- « L’immobilité du déplacement dans Allah n’est pas oblige » Par Ouattara Kignaman-Soro Yelly Kady, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )


18- « La négritude comme l’aboutissement d’un transfert culturel occidentalo-africain les sources américaines, francophones et germanophones de l’œuvre critique et poétique de LEOPOLD SEDAR SENGHOR » Par YÉO Lacina, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )


19- « Le LMD et l’exemple de la FPC » Par Pierre Adou Kouakou KOUADIO(Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)


20- « La “rhétorique sophistique” en question » Par Kolotioloma Nicolas YÉO, ( Université Alassane Ouattara de Bouaké )


20- « Le personnage TCHAO et le mythe littéraire de la caverne » Par KONANDRI Affoué Virginie, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )

Mélanges autour du Zouglou

1- « Mélanges autour du Zouglou » Par ADOM MARIE CLEMENCE, Maître conférences à l’Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan. Le zouglou est une pratique urbaine qui a vu le jour en Côte d’Ivoire au début des années 90. Créé par des étudiants, il s’est d’abord présenté comme une danse qui se proposait d’exprimer les difficultés de leur quotidien. Petit à petit, il s’est enrichi d’une dimension musicale et d’un contenu revendicatif qui, excédant les limites de l’université, en ont fait un mouvement populaire, à la fois danse, musique et parole poétique.

Isis dans la vallée du texte

1- « A vol d’oiseau de Véronique Tadjo : une esthétique du fragment.” » Par Dr ASSI Diané Véronique, (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)

2- « Le barrage contre le pacifique de marguerite duras. Entre chaos, désordre et construction, le mythe d’ISIS en filigrane » Par Dr Fatima SEDDAOUI, ( Université de Toulouse Le Mirail )

3- « Le mythe d’ISIS entre métaphore et métamorphose » Par Dr BOUGHACHICHE Meriem (Université Mentouri de Constantine)

4- « La dialectique de la chaotisation/renaissance dans la fiction romanesque de Jean-Marie ADIAFFI » Par Constant Yao ZEBIE, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )

5- « ISIS dans l’antre du loup : pour une figuration chiasmique du voyage » Par  Dr OUATTARA KIGNAMAN-SORO Yelly Kady ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )

6- « Destruction et reconstruction psychique et littéraire » Par Josette LARUE-TONDEUR ( Laboratoire MoDyCo, Paris X-Nanterre-La Défense )

7- « ISIS, un mythe poétique dans les chimères : de la déconstruction narrative a la régénération lyrique » Par Dr Sandra GLATIGNY, ( Chercheur associé au CEREDI de l’Université de Rouen )

8- « Significations du mythe d’ISIS chez Anne Hebert » Par Anca MĂGUREAN

9- « D’ISIS à Hécate et Vagadu: des résonances d’une déesse à la résurgence » Par Dr Dorothée CATOEN-COOCHE, ( Université d’Artois )

10- « Éclats du texte, débris d’un imaginaire : ISIS dans la spirale et le radical sound » Par Pr. DIANDUÉ Bi Kacou Parfait, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )

Chaos, émiettement et reconstruction: pour une nécessite du fragment

1- « Non à la mort qui préfère les pauvres”: le projet social du président Evo Morales en bolivie.” » Par Viviane ASSEMIEN, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )

2- « Entre l’oralité et l’écriture : la décomposition/recomposition du genre romanesque chez Boubacar Boris Diop » Par ADJATA COULIBALY (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)

3- « Étude comparée du regard dans les petits garçons naissent aussi des étoiles d’Emmanuel Boundzeki Dongala » Par PAUL GUEI KELANONDE (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)

4- « Dialectique du (de) contruit : le Vohou une esthétique picturo-identitaire en question » Par KOUAME BADOUET, INSAAC

5- « La créativité onomastique d’Ahmadou Kourouma : de la chaotisation a une expression de l’identité » Par  NEA MADOU ROGER (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)

6- « Usages des réseaux sociaux numériques et sens de la communication politique en Côte-d’Ivoire » Par DR N’GUESSAN JULIEN ATCHOUA ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )

7- « Usages des réseaux sociaux numériques et sens de la communication politique en Côte-d’Ivoire » Par DR N’GUESSAN JULIEN ATCHOUA ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )

8- « Le coup d’état ivoirien à travers le prisme littéraire féminin : cas de coup d’état de Regina Yaou » Par DR KOUASSI FLORENCE EPOUSE ABOUA, (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)

9- « Poésie et peinture: Rimbaud et les impressionnistes » Par ALADE Jean Jacques

10- « L’expression du chaos dans l’ombre d’imana de VERONIQUE TADJO » Par YRO Timbo Adler Vivien, ( Université de Korhogo )

11- « Les inflexions discursives chez HOUELLEBECQ : marques dialogiques et aspects de la modernité » Par Nakpohapédja Hervé COULIBALY, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )

12- « REINE POKOU de VERONIQUE TADJO, un livre-chaos ou l’esthétique de l’émiettement » Par COULIBALY Moussa, (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)

13- « Fragments et totalité de/dans la spirale de FRANKETIENNE : pour une mythogenèse du chaos » Par Pr. DIANDUÉ Bi Kacou Parfait, (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)

14- « Des soleils des indépendances à Monne, outrages et défis : continuité et rupture » Par KONANDRI Virginie, (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)

15- « La question de l’enracinement et la problématique de la conscience historique en Afrique » Par Dr Youssouf KOUMA, (Université Alassane Ouattara de Bouaké)

16- « La question du « diâ-tigui-ya » dans le sudan occidental au milieu du xive siècle : le regard d’ibn batoutah » Par Dr PARE Moussa, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )

17- « Formes et figures d’un univers réaliste dans le Roi de Libreville de JEAN DIVASSA NYAMA : entre urgence sociale et représentation de l’écrivain » Par Pierre-Claver MONGUI, (Université Omar Bongo)

18- « Le sociotope du suicide : Le spleen comme idéal » Par Pierre-Claver MONGUI, (Université Omar Bongo)

19- « Noyaux rythmiques et discontinuité narrative :Fondements d’un éclatement de la parole dans le zouglou, poésie urbaine de cote d’ivoire » Par Pr ADOM Marie Clémence, (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan)

Actes de langage et actions politiques

1- « Actes de langage et actions politiques » Par Dr Aimée-Danielle LEZOU KOFFI, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan ) et Dr Virginie MARIE, ( Université de Nantes ). Cette contribution propose une étude sémantico-discursive de l’acte de langage RECONCILIER et de ses lexèmes se réconcilier, réconciliation. En convoquant l’analyse sémantique des possibles argumentatifs (SPA) et l’analyse du discours, nous voulons illustrer que cette proposition théorique trouve ses sources dans la recherche d’un modèle de description de la signification lexicale susceptible de rendre compte à la fois des représentations du monde perçu et « modélisé » par la langue, et du potentiel argumentatif des mots (Galatanu, 1999, 2000).

Mosaïque: Ecrits et Savoirs

1- « Analyse de l’implicite à travers quelques faits de langue “mélangés” » Par Pr. BOHUI Djédjé Hilaire, (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan) L’implicite est un phénomène grammatico-linguistique et discursif à modalités variées. Dire ” implicitement”, c’est transmettre un message de manière indirecte ou détournée. A ce titre, le contenu implicite s’oppose au contenu explicite qui a pour “siège” le sens littéral instantanément saisissable.


2- « Les déplacés de guerre en milieu urbain : reconstruction identitaire à travers l’occupation des espaces publics abidjanais » Par Dr SEKA Aman Justin (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan) La question du lien entre Guerre et Environnement alimente la problématique des effets directs et indirects des guerres sur l’environnement et l’évaluation de l’ampleur des dégradations, constitue un outil essentiel pour mesurer la gravité des enjeux.


3- « Digression et création romanesque dans la traversée du guerrier de Jérôme Diégou Bailly » Par Dr. COULIBALY Moussa (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan) Historiquement, la pratique digressionniste romanesque a fait l’objet de nombreux écrits qui ont montré son évolution. Elle se définit comme une « partie du discours où l’auteur s’éloigne du sujet, pour narrer une anecdote, un souvenir, dépeindre un paysage, un objet d’art, etc., et leur donner un développement inattendu. C’est une histoire en marge de l’histoire. »


4- « Inter-espace de la langue et imaginaire romanesque subsaharien en langue française. Essai sémiotique sur les notions de frontière, d’intersection et de transversalité » Par Pr. MADÉBÉ Georice Berthin, Professeur de Universités, CENAREST-IRSH/Université Omar Bongo. Pour introduire, je commencerai par faire remarquer la complexité que j’ai délibérément insérée dans le titre de cet article. Car, si les notions qui y apparaissent fixent au moins le champ de la réflexion qu’on s’apprête à mener, elles n’en garantissent cependant ni le caractère scientifique ni la clarté (absolue ?).


5- « La fratrie des dictateurs : toposcopie d’une généalogie dans l’imaginaire kouroumien » Par Pr. DIANDUÉ Bi Kacou Parfait (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan) Traiter de la question de fratrie, c’est poser le débat des liens de famille avérés ou supposés. Mais, ainsi posée, la réflexion engage nécessairement des interrogations sur la diversité des formes que revêt et intègre, toujours, la notion de fratrie, puisqu’elle est, aussi bien, une question de liens de sang, de liens d’homologie, de liens de communauté et/ou de liens d’alliances fraternelles.


6- « La Politique Culturelle de la Côte d’Ivoire en question » Par Dr. KAMATÉ Banhouman (Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan) En Côte d’Ivoire, pays d’Afrique Occidentale aux multiples facettes culturelles, la place des arts et de la culture dans le processus de développement global a toujours constitué une préoccupation majeure pour des intellectuels, des artistes et quelques fois des politiques.


7- « Le corps espace culturel » Par Pr. VOISIN Patrick, Professeur de chaire supérieure en hypokhâgne et khâgne A/L ULM, Pau (64). Rapprocher le corps et le concept de culture est une évidence montrée et travaillée depuis longtemps, de même que l’on sait que l’être humain vivant en société – la polis ou « cité » du monde grec ancien par exemple – a une double identité : l’une personnelle qui sert à l’identification individuelle et l’autre communautaire renvoyant à un tissu familial, social et politique ;


8- « Du livre anglophone en milieu francophone: une analyse de l’institution littéraire » Par Pr. DJIMAN Kasimi, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan ) Le livre se donne comme un objet de connaissance, le siège de l’acquisition du savoir; Sigmund Freud dirait de “la sagesse d’école. ” On comprend pourquoi Marguerite Youcenar peut affirmer ce qui s’apparente à une belle exhortation vers la chose livresque: “Tout ce que je sais, je l’ai appris dans les livres.”


9- « Les héros et la Mort dans les épopées de Soundjata et de Gilgamesh » Par Pr. SISSAO Alain Joseph, (INSS/CNRST-Ouagadougou) L’épopée de Soundjata constitue un récit phare sur la constitution du Mandé. Après la mort du buffle totem de la mère du héros, qui permet de réaliser l’oracle de la naissance de Soundjata, nous assistons à d’autres décès de proches dans la trajectoire de la maturité du héros.


10- « L’image du personnage féminin à travers les soleils des indépendances de Kourouma Ahmadou: cas de Salimata » Par Dr. AKROBOU Ezechiel, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan ) Le roman postcolonial negroafricain d’expression française et en particulier celui de l’écrivain ivoirien Ahmadou Kourouma, Les soleils des indépendances, accorde aux personnages féminins une place assez importante dans l’espace discursif romanesque même si le rôle qu’ils jouent n’est pas forcément central.


11- « Mythologies africaines et pouvoir des origines » Par Pr. BOA Thiémélé Ramses, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan ) Des formes de rationalité recouvrent la reconstruction temporelle, essence de la mythologie. Le procédé d’assignation d’une pureté à l’origine qu’affectionne la mythologie obéit à des significations complexes dues à la richesse de l’idée même d’origine.


12- « Pour une théorie critique traditionnelle des textes africains » Par Pr. KONÉ Amadou, (Georgetown University) En matière de critique de la littérature africaine, une question qui m’intéresse particulièrement est celle où l’on se demande s’il existe des théories enracinées dans l’expérience africaine qui sont marginalisées et exclues des discussions sur la littérature et le cinéma africains.


13- « Repenser l’évaluation des enseignants du secondaire en Côte d’ivoire » Par Dr. DJANDUÉ Bi Drombé, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan ) En Côte d’Ivoire, les enseignants du secondaire sont évalués à trois niveaux: lors du concours d’entrée à l’Ecole Normale Supérieure d’Abidjan, pendant la formation initiale, et, une fois titularisés, par les chefs d’établissements pour la partie administrative, et par les inspecteurs de l’Education nationale pour la partie pédagogique.


14- « Un cadavre encombrant : crime, politique et littérature dans la bête humaine d’Emile zola » Par Dr. SYLLA Abdoulaye, ( Université Félix Houphouët Boigny-Abidjan )Il est étonnant, après coup, que des questions qui se révèlent évidentes n’aient pas été posées depuis longtemps, tant les faits sur lesquels elles portent sont massifs et tombent sous le sens, –après coup–. Pourquoi n’a-t-on jamais posé la question de la relation de l’auteur des Rougon- Macquart avec le genre du roman policier social quand on sait que sa série avait pour surtitre « Histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire » ;